Lauréates 2020

Lauréate 2020: Emilie Allard, inf., Ph. D. et professeure adjointe à la Faculté des sciences infirmières de l’Université de Montréal et chercheuse régulière au Centre de recherche et de partage des savoirs InterActions du CIUSSS du Nord-de-l’Île-de-Montréal

Mme Emilie Allard

 

Projet:

« Développement et évaluation d’une formation continue pour le développement des compétences en
soins palliatifs et de fin de vie des gestionnaires »

Co-auteurs:

Brault, I., Francoeur, L., Durivage, P., Tremblay, N. et Legault, A.

 

 

Résumé du projet :

Les gestionnaires influencent la culture organisationnelle participant ainsi à l’offre de soins de qualité et à la satisfaction des intervenants interdisciplinaires lors de situations de soins palliatifs et de fin de vie (SPFV). À notre connaissance, aucune formation visant spécifiquement les gestionnaires n’a été développée. Le but de ce projet est de développer et d’évaluer une formation portant sur le soutien offert par les gestionnaires aux intervenants interdisciplinaires.

Les objectifs sont :

  1. développer, en collaboration avec des intervenants interdisciplinaires et des patients/proches partenaires, une formation aux gestionnaires,
  2. évaluer la mise en œuvre de la formation,
  3. évaluer les retombées de la formation offerte aux gestionnaires.

Inspirée du cadre théorique OASIS et des résultats d’une étude pilote, la formation sera développée en tenant compte des besoins et attentes exprimés par des gestionnaires, des intervenants interdisciplinaires et des patients/proches. L’observation des séances de formation et les réactions des participants permettront d’identifier les enjeux pédagogiques potentiels et des pistes d’amélioration. Trois mois après la formation, des entrevues individuelles avec les gestionnaires et des intervenants interdisciplinaires permettront d’évaluer les stratégies mobilisées par les gestionnaires lors de situations de SPFV. La constitution de l’équipe de recherche et du comité aviseur de la formation démontre l’approche interdisciplinaire du projet en plus d’y intégrer la perspective des milieux cliniques et de patients/proches.

En plus d’améliorer la formation aux gestionnaires, ce projet améliorera le soutien offert aux équipes interdisciplinaires et permettra le développement d’une formation de formateurs qui facilitera la diffusion nationale de la formation.

NOTICE BIOGRAPHIQUE

Emilie Allard est professeure adjointe à la Faculté des sciences infirmières de l’Université de Montréal et chercheuse régulière au Centre de recherche et de partage des savoirs InterActions du CIUSSS du Nord-de-l’Île-de-Montréal. Son domaine d’expertise porte sur les soins palliatifs et de fin de vie (SPFV). Sa thèse de doctorat, terminée en mars 2019, portait sur l’expérience de la préparation à la perte d’un partenaire selon la perspective de conjointes. Sa programmation de recherche vise l’amélioration de l’accessibilité aux SPFV de qualité se réalisant par la formation interdisciplinaire et le soutien aux proches aidants. Chercheuse en début de carrière, elle a soumis des projets, comme investigatrice principale et cochercheuse, à différents organismes subventionnaires. Elle est également chercheuse régulière dans différents réseaux dont : Réseau québécois de recherche en soins palliatifs et de fin de vie (RQSPAL), Centre de recherche et d’intervention sur le suicide, les enjeux éthiques et les pratiques de fin de vie (CRISE) et Réseau de recherche et d’intervention en sciences infirmières du Québec (RRISIQ). Elle est responsable pédagogique des programmes interdisciplinaires en SPFV de l’UdM et siège à différents comités, dont le comité de planification de l’Observatoire national de SPFV, le comité de direction du RQSPAL et le comité scientifique de la Chaire de la Famille Blanchard.


Lauréate 2020: Marie-Claude Vanier, BPharm, MSc. est professeure titulaire de clinique, Faculté de pharmacie, Présidente-intérim Comité interfacultaire de formation è la collaboration en partenariat avec les patients (CIO-UdeM). Pharmacienne GMF-U Laval, CISSS de Laval. Co-titulaire (clinicienne) Chaire Sanofi en soins pharmaceutiques ambulatoires.

Projet:

Mme Marie-Claude Vanier

 

 

« Rehaussement de l’enseignement en soins palliatifs et de fin de vie via des activités pédagogiques interprofessionnelles »

 

 

 

Équipe pédagogique:

Dominique Dion, MD, MSc. Est professeure adjointe de clinique, Faculté de médecine. Elle exerce en soins
palliatifs au CHUM et au CIUSSS de l’Est-de l’Ile de Montréal, Chercheure CR-CHUM.

Chantal Cara, Inf., Ph.D., FAAN., est professeure titulaire à la Faculté des Sciences Infirmières de l’Université de Montréal et  professeureinvitée à l’University of Colorado et la Haute École LaSource en Suisse.  Elle est également chercheure au Centre de recherche interdisciplinaire en réadaptation de Montréal (CRIR) et au Réseau de recherche en interventions en sciences infirmières du Québec (RRISIQ)
pour les pratiques humanistes.

Aline Bogossian, MSW, Ph.D., est professeure adjointe à la Faculté des arts et des sciences, École de travail social de l’Université de Montréal.

Jean-Marc Barreau, Ph.D., D.Th. est intervenant en soins spirituels (ISS). Pour la deuxième année consécutive, Monsieur Jean-Marc Barreau est professeur invité à l’Institut des Études Religieuses de la Faculté des Arts et des Sciences de l’Université de Montréal.

Danielle Nadeau est patiente et proche aidante partenaire, Direction collaboration et partenariat patient, Faculté de médecine de l’U de M.

 

Résumé du projet :

Ce projet pédagogique est porté par une équipe de professeurs, chercheurs, intervenants, patiente/proche partenaire, représentant 5 professions, dont 2 des sciences sociales. Tous sont rattachés à l’UdeM et ont de l’expérience en enseignement et en soins palliatifs, à divers degrés.

Le projet vise à développer, implanter et évaluer la faisabilité d’une formation interprofessionnelle permettant aux étudiants des sciences de la santé et sciences psychosociales de développer des savoirs transdisciplinaires de base en soins palliatifs et de fin de vie (SPFV), afin d’intégrer des compétences devant être appliquées de façon collaborative lorsqu’ils interviendront en contexte de SPFV dans leurs stages et, plus tard, en pratique clinique. Ces savoirs pourront être acquis à l’aide des activités suivantes : 1) formation en ligne (vidéos témoignages, activités interactives); 2) vignettes cliniques suscitant réflexion et discussion; et 3) production de plans d’interventions
interdisciplinaires lors d’un atelier interprofessionnel.

Elles seront intégrées dans le cours CSS3900 de l’automne 2020 et porteront sur les thématiques suivantes.
1) Planification préalable des soins et directives médicales anticipées;
2) Soins palliatifs et système de santé;
3) Trajectoires de soins et approche palliative;
4) Soins de fin de vie : aspects cliniques, spirituels, éthiques et légaux,

Le cours CSS3900 rejoint 1500 étudiants de 3e année provenant de 13 programmes prégradués professionnalisants et permettra de tester la pertinence du contenu pour un grand nombre de professions. Le matériel sera développé de façon à pouvoir être utilisé aussi dans d’autres contextes comme des équipes de soins pour du développement professionnel continu ou des programmes de la Faculté de l’éducation permanente.

NOTICE BIOGRAPHIQUE

Marie-Claude Vanier, BPharm, MSc. est professeure titulaire de clinique à la Faculté de pharmacie de l’UdeM et pharmacienne au GMF-U de la Cité de la Santé de Laval ainsi que co-titulaire (clinicienne) de la Chaire Sanofi en soins pharmaceutiques ambulatoires de ces deux établissements. Elle a dirigé le développement et l’implantation des cours interfacultaires de Collaboration en Sciences Santé (CSS) à l’UdeM (Présidente du Comité interfacultaire de formation è la collaboration en partenariat avec les patients (CIO-UdeM) de 2011-2016 et actuellement présidente-intérim). Elle a une longue expérience en enseignement interprofessionnel et est reconnue comme experte en pratique collaborative et partenariat patient. Elle a complété une maîtrise en pharmacologie clinique en soulagement de la douleur en soins palliatifs (1991-1993) qui a mené à la publication de ses recherches dans la revue Pain en 1993. Au début de sa carrière,
elle a travaillé comme pharmacienne clinicienne auprès de la clientèle en soins palliatifs à l’hôpital du St-Sacrement à Québec, en collaboration avec les équipes de chirurgie et de pneumologie. Ses fonctions cliniques sont maintenant en médecine familiale où elle contribue au suivi et à l’ajustement de la médication de la clientèle, notamment pour les patients suivis à domicile en contexte de soins palliatifs.