Structure du programme

Maquettes de stages

Le programme de résidence en médecine de famille de l’Université de Montréal est structuré de telle sorte que l’expérience en soins de première ligne auprès de médecins de famille constitue la base de la formation. Le résident est affecté à une UMF dans laquelle il s’intègre à une équipe de médecins de famille avec lesquels il partage l’ensemble des activités cliniques, académiques et d’érudition. Il assure dans cette UMF la continuité des soins à un groupe de patients qui lui est confié et ce, tout au long des deux années de sa résidence. Il complète ainsi un total de quinze périodes en soins de première ligne (stage de médecine de famille) à l’intérieur desquelles sont intégrées des expositions cliniques répétées, en bureau, SRV, urgence, unité d’hospitalisation, suivi obstétrical et accouchements, hébergement, soins à domicile, soins palliatifs, clinique jeunesse et autres. Un stage de médecine de famille en région rurale de deux périodes, réalisé pendant la deuxième année, permet au résident d’être exposé à ce champ de pratique.

La formation clinique se complète par des stages spécialisés et concentrés dans les domaines de soins suivants : obstétrique, cardiologie, urgence pédiatrique, pédiatrie ambulatoire et hospitalière, urgence adulte, et un stage de gardes. Lors de la plupart des stages en milieux spécialisés, le résident revient chaque semaine dans son UMF pour assurer la continuité des soins à son groupe de patients et participer aux activités académiques (club de lecture, ateliers en communication, enseignement formel). Le programme comporte trois stages optionnels. Pour en savoir davantage sur les stages optionnels, consultez le document Cahier des stages optionnels 2017-2018.

En complément à la formation clinique, un programme d’enseignement formel qui s’étale sur les deux années de la résidence est offert à tous les résidents. Ce programme académique regroupe un ensemble d’enseignements, donnés tantôt à l’Université, tantôt dans les UMF, qui valorisent la pratique réflexive et la construction des compétences et visent à assurer la formation dans tous les contextes de soins d’un médecin de famille.