Médecine du sport et de l’exercice

Suite à sa formation en médecine familiale, le Département de médecine de famille et de médecine d’urgence de l’Université de Montréal, offre aux résidents une formation complémentaire d’un an en médecine du sport et de l’exercice.

Le programme de compétences avancées de médecine du sport et de l’exercice de l’Université de Montréal bénéficie d’un réseau de milieu de stage diversifié.

Principal site de formation

Clinique de Médecine du Sport de l’Université de Montréal

Localisée en plein cœur du pavillon d’Éducation Physique et des Sports de L’Université de Montréal (CEPSUM)

La clinique est, depuis son ouverture en 2002, un milieu de stage hautement apprécié par les résidents en médecine de famille et accueille une douzaine de résidents de médecine de famille annuellement intéressée à la médecine du sport et de l’exercice. Ceci est grâce à son équipe médicale d’enseignants hautement qualifiés qui détiennent tous une certification en médecine du sport et de l’exercice et tous un titre universitaire.

L’équipe médicale d’enseignants du CEPSUM est composée de:

  • 7 médecins omnipraticiens,
  • 3 orthopédistes,
  • 2 physiatres
  • et 1 pédiatre

Autres milieux associés

Clinique médico-sportive de l’Institut National du Sport du Québec (INS Québec)

Localisé au Parc Olympique de Montréal

L’Université de Montréal et son programme de compétences avancées en médecine du sport et de l’exercice compte parmi ses milieux de stage l’Institut National du Sport du Québec (INS Québec). Fondé en 1997, l’INS Québec est un organisme privé sans but lucratif qui soutient tous les athlètes engagés dans un sport olympique ou paralympique ainsi que les entraîneurs de haut niveau au Québec. La clinique médico-sportive de l’Institut Nationale du Sport est un milieu stimulant dans lequel le résident évoluera auprès d’athlètes de haut niveau.

Plusieurs milieux de formations associés:

Objectif du programme

Optimiser les compétences dans le domaine musculo-squelettique liées à la médecine de famille.

Former des médecins compétents et confiants qui offriront dans leur milieu de travail des soins innovants en matière d’exercices et de sport avec une clientèle variée de sportifs amateurs ou élites ainsi qu’en matière de prévention primaire et secondaire des maladies.

Objectifs généraux

A) Connaissances:

Acquérir des connaissances des sciences de base et des sciences cliniques propres à la médecine du sport et de l’exercice.

  • Connaître et appliquer la médecine du sport basée sur les évidences actuelles scientifiques
  • Évaluer et traiter de façon compétence de patients sportifs présentant des pathologies reliées à leur pratiques sportive
  • Pouvoir distinguer une urgence sportive et agir en conséquence
  • Prise en charge complète (physique et psychologique autant du point de vue préventif que thérapeutique) d’une pathologie reliée aux sports
  • Développer une compétence pédagogique
  • Participer à un projet d’érudition

B) Aptitudes:

  • Développer des habiletés d’entrevues propres à la médecine du sport et de l’exercice
  • Développer des habiletés avec le travail d’équipe
  • Développer des habiletés techniques propres à la médecine du sport et de l’exercice en utilisant les nouvelles technologies (ex: échographie)

C) Attitudes:

  • Connaître ses limites et utiliser, au besoin, les autres professionnels médicaux
  • S’identifier comme un leader dans la gestion d’une équipe sportive amateur ou élite
  • Comprendre les implications psychologiques pour un patient en lien avec une blessure sportive
Curriculum

Le programme de compétences avancées en médecine du sport et de l’exercice du L’Université de Montréal comporte:

  • Treize (13) périodes de quatre (4) semaines
  • Un (1) stage longitudinal en médecine du sport et de l’exercice
  • Autres stages

Sur l’ensemble du programme d’un an, le résident aura en moyenne:

  • Cent trente (130) jours d’exposition en médecine du sport
  • Quatre-vingt (80) jours d’exposition en spécialités médicales et chirurgicales
    • Voir horaire annuel ci-bas, sous Curriculum détaillé

Le résident aura la possibilité de faire:

  • Un (1) mois de stage à option de son choix
    • avec l’approbation du directeur de programme
  • Choisir un (1) mois de stage dans une spécialité orthopédique faisant partie d’une liste pré-établie par le programme.
    • Ex.: main, rachis, pied et cheville, pédiatrie

Les gardes

Les Gardes se feront lors de la couverture d’événements sportifs tout au long de l’année


Dans le but d’aider le résident à demeurer un médecin compétent en médecine de famille, celui-ci aura:

  • la possibilité de continuer le suivi de sa clientèle générale dans sa Clinique universitaire de Médecine Familiale (CUMF) d’attache

ou

  • S’il a été formé à l’extérieur du réseau montréalais, il pourra se joindre à l’équipe médicale d’une CUMF affiliée à l’Université de Montréal.

Il est cependant important de noter, que la continuité des soins au patient sera présente dans l’entièreté du stage longitudinal en médecine du sport et de l’exercice avec la prise en charge d’athlètes et d’une équipe sportive universitaire et élite durant tout l’année académique. Le résident agira comme médecin d’équipe, sous la supervision d’un médecin omnipraticien diplômé, et aura donc la possibilité de suivre le patient-athlète dans l’ensemble de ses problèmes de santé physiques et psychologiques.


Érudition

Le résident du programme de compétences avancées en médecine du sport et de l’exercice :

  • Aura la possibilité de superviser des résidents juniors en stage à option à la clinique de médecine du sport.
    • Dans la dernière moitié de sa formation.
  • Sera exposé aux réunions scientifiques de la Clinique qui ont lieu trois à quatre fois par année.
    • Il sera attendu qu’il s’implique directement dans une de ces réunions en présentant à la fin de l’année son projet d’érudition.
  • Devra s’impliquer dans les différentes réunions multidisciplinaires concernant le support aux athlètes universitaires et élites.
  • Aura également la possibilité de participer à la formation des étudiants de première année de médecine à l’Université de Montréal, en tant que moniteur clinique durant les APP (Apprentissage Par Problème) du cours de locomoteur.

Diplôme de médecine du sport de l’Association Canadienne de Médecine du Sport et de l’Exercice (ACMSE)

À la fin de sons année de formation, le résident aura obtenu les compétences nécessaire pou réussir l’examen permettant d’obtenir le Diplôme de médecine du sport de l’ACMSE.

Afin d’atteindre cet objectif, les médecins impliqués dans sa formation lui fourniront, durant les mois précédant l’examen:

  • Les outils nécessaires
  • Des pratiques cliniques

Le résident aura également, durant sa formation, accumulé le nombre minimum d’heures de couverture d’événements requis par l’ACMSE pour être candidat à l’examen, soit cinquante (50) heures. Ce dernier pourra effectuer des heures supplémentaires de couverture d’événements sportifs s’il le désire.


Curriculum détaillé

Activités pédagogiques

Dans le but que le résident assure des soins longitudinaux aux patients sportifs, notre programme comporte un stage longitudinal en médecine du sport étalé durant l’année de formation. Ainsi le stage longitudinal comprendra environ 10 cliniques par mois inclusent dans les stages mensuels suivants :

  1. introduction à la médecine du sport et ioins interprofessionnels – 8 semaines
  2. orthopédie sportive – 4 semaines
  3. radiologie – 4 semaines
  4. physiatrie et habiletés techniques – 8 semaines
  5. médecine du sport et de la performance et érudition/recherche – 8 semaines
  6. médecine de l’exercice et préventive – 4 semaines
  7. pédiatrie et santé des femmes – 4 semaines
  8. médecine du sport pour les personnes avec handicap – 4 semaines
  9. orthopédie élective au choix– 4 semaines
  10. stage à option – 4 semaines

Stage longitudinal

  • Évaluation et traitement de patients sportifs présentation des pathologies reliées à leur pratique sportive. Clientèle très variée de l’enfance à la population gériatrique sportive
  • Prise en charge complète (physique et psychologique autant du point de vue préventif que thérapeutique) avec le médecin responsable d’une équipe sportive universitaire et une équipe élite/nationale
  • Participation aux examens pré-saisons des athlètes tout au long de leur préparation physique (dans le gymnase, sur le terrain)
  • Participation aux suivis longitudinaux des athlètes tout au long de leur préparation physique (dans le gymnase, sur le terrain)
  • Participation aux suivis longitudinaux des athlètes dans leur réadaptation post-blessure ou post-chirurgie (physio, neuropsychologie, ostéopathie, kinésiologie)
  • Participation aux événements sportifs d’une équipe universitaire (football) et Élite/Nationale (patinage de vitesse, plongeon) durant l’entraînement, les matchs et les compétitions
  • Participation à un projet d’érudition

1. Introduction à la médecine du sport et Soins interprofessionnels

  • Acquisition des certifications de base pour exercer la médecine du sport, principalement via des cours en ligne, certifications reconnues au niveau canadien (Centre Canadien Anti-dopage, lecture ECG, cours premier répondant en sports)
  • Évaluation pré-saison des athlètes universitaires et élites
  • Participer à l’évaluation d’un athlète avec plusieurs intervenants de sport
  • Début des clinique du stage longitudinal de médecine du sport

    2. Orthopédie sportive

    • Exposition à la prise en charge de pathologies orthopédiques aigues
    • Suivi longitudinal supervisés par un orthopédiste en médecine du sport à la Clinique de médecine du sport de l’Université de Montréal
    • Assistance opératoire pour les cas jugés pertinents et intéressants
    • Supervision par des orthopédistes spécialisés en médecine du sport

    3. Radiologie

    • Interprétation de radiographie simples, Ct-scan, échographies et résonnances magnétiques en lien avec pathologies cliniques les plus courantes en musculosquelettique
    • Enseignement fait par un radiologistes spécialisé en musculosquelettique et son équipe (fellow en radiologie musculosquelettique ou résident senior)

    4. Physiatrie et Habiletés Techniques

    • Évaluation clinique de patients ayant des pathologies plus complexes de physiatrie sportive
    • Assistance clinique à des cliniques spécialisées de fluoroscopie, d’Échographie et d’ÉMG ainsi qu’à des clinique de médecine régénératrice et cellules souches
    • Évaluation clinique de patients présentant des pathologies musculosquelettiques liées à la rhumatologie
    • Exécution d’infiltrations selon repères anatomiques et à guidage échographique des articulations les plus courantes (épaule, coude, cheville, genou)

    5. Médecine du sport et de performance et Érudition/Recherche

    • Évaluation et traitement d’athlète de haut niveau présentant des pathologies reliées à leur pratique sportive
    • Prise en charge complète, avec le médecin responsable, d’une équipe élite. Ceci inclut une prise en charge médicale physique et psychologique autant du point de vue préventif que thérapeutique
    • Participation aux examens pré-saison des athlètes des équipes nationales desservies par l’INS Québec
    • Participation aux rencontres multidisciplinaires des équipes de soutien intégrées (nutrition, physio, préparateur physique et mental, coach, etc.) avec le médecine responsable. environ 10 rencontres de 2h par année
    • Participation/Assistance aux suivis longitudinaux des athlètes dans leur préparation physique (dans le gymnase, sur le terrain associé au sport de l’athlète)
    • Participation/assistance aux suivis longitudinaux des athlètes dans leur réadaptation post-blessure ou post-chirurgie (physio, neuropsychologie, ostéopathie, kinésiologie, etc.)
    • Participation aux événements sportifs d’une équipe sportive Élite/Nationale (patinage de vitesse, plongeon) durant l’entraînement, les matchs et les compétitions
    • Possibilité de se joindre et de contribuer à un projet de recherche avec une équipe Élite/Nationale

      6. Médecine de l’exercice et préventive

      • Évaluation clinique de patients de la population générale nécessitant de la réadaptation cardio-vasculaire en prévention primaire ou secondaire (post infarctus, post-angioplastie, post-pontage, etc.)
      • Évaluation clinique d’athlètes de haut niveau nécessitant une investigation cardio-pulmonaire poussée suite à l’évaluation des facteurs de risque (asthme, diabète, antécédents familiaux positifs ou ECG)

        7. Pédiatrie et Santé des femmes

        Hôpital Ste-Justine
        et
        Modules en lignes et cours à l’UdeM

        • Évaluation des problèmes musculo-squelettiques chez les jeunes sportifs (enfants et adolescent) ainsi que des autres problèmes médicaux liés à la pratique d’activités sportives
        • L’exposition à la santé des femmes se fera principalement via des modules en ligne ainsi que via des cours ciblés avec le département de kinésiologie de l’Université de Montréal

        8. Médecine du sport pour les personnes avec Handicap

        • Évaluation clinique d’un athlète amateur ou élite avec handicap qui souhaite entreprendre un programme d’exercice ou pratiquer un sport
        • Observation clinique avec un prothésiste et clinique de fauteuil roulant
        • Soutien à l’équipe médicale (médecins et physiothérapeutes) lors du Défi Sportif. Durant cet événement multisports, le résident sera exposé à divers niveaux d’ handicap

        9. Orthopédie élective au choix

        • Choix d’un stage en orthopédie surspécialisée parmi les choix suivants: rachis, pied/cheville, mains/pédiatrie/hanche
        • Choix de stage de 1 stage de 4 semaines ou 2 stages de 2 semaines

        10. Stage à option

        • Un stage optionnel au choix du résident en médecine du sport (des choix pourront être proposés au résident)
        • Un stage peut-être effectué dans un milieu hors réseau de l’Université de Montréal après approbation du directeur du programme et du vice-doyen aux études médicales postdoctorales
        Activités académiques

        Les activités académiques d’érudition et d’enseignement font partie intégrante de la formation.

        1. Séminaire de lectures dirigées
        2. Cours portant sur des objectifs ou thèmes spécifiques à la médecine du sport
        3. Assistance aux présentations des réunions scientifiques (4 fois par années)
        4. Discussions de cas (rencontre mensuelle avec le responsable de stage)
        5. Enseignement aux étudiants en médecine de l’université de Montréal dans le cadre du cours Appareil Locomoteur (Apprentissage par Problème – APP)
        6. Enseignement et supervision clinique de résident R1 ou R2 en médecine de famille faisant des stages mensuels en médecine du sport
        7. Assistance au congrès annuel québecois de médecine du sport
        8. Travail d’érudition ou de recherche à être présenté à la fin du stage dans le cadre d’une réunion scientifique
        9. Séances d’évaluation formative afin de se préparer pour l’examen de Médecine du Sport offert par l’Association Canadienne de Médecine du Sport (si l’étudiant le désir)
        Évaluations
        • Évaluations trimestrielles du stage par le comité d’évaluation composé de professeurs et du résident
        • La supervision est assurée par le responsable du stage qui est à la disposition du résident
        • Le tuteur est disponible pour des rencontres statutaires et selon les besoins du résident. L’étudiant reçoit un suivi personnalisé afin de s’assurer de l’atteinte des objectifs d’apprentissage
        Demandes d’admission
        Les candidats qui désirent faire une demande d’admission à ce programme doivent le faire via le CaRMS

        Préalables:

        • Être certifié par le Collège des médecins de famille du Canada (CMFC) ou être dans un programme de formation accrédité en vue de l’être
        • Détenir un permis d’exercice du Collège des médecins du Québec (CMQ)
        • Soumettre leur candidature en français
        • ACLS ou équivalent*
        • ATLS ou équivalent*
        • Sports First Responder ou équivalent*

        *Si non complété, il devra l’être au cours de l’année de formation supplémentaire

        Demande d’admission:

        • Un curriculum vitae
        • Toutes les fiches d’évaluation des stages de résidence

          • Des copies de vos fiches d’évaluation de vos stages durant la résidence en médecine de famille.
        • 1 Lettre de motivation
          • Lettre de motivation décrivant les raisons pour lesquelles le candidat désire faire une formation supplémentaire en médecine du sport et de l’exercice et ses objectifs de carrière.
        • 2 lettres de recommandation
        • 1 lettre de recommandation du directeur local du programme (CUMF)
        • Photographie récente

          • La photo est utilisé comme aide-mémoire seulement.
        • Réanimation cardiorespiratoire avancée (ACLS ou équivalent*)
          • Copie de l’attestation à jour de l’ACLS (Réanimation cardiorespiratoire avancée) ou preuve d’inscription si pas encore complétée.
        • Réanimation des polytraumatisés avancée (ATLS ou équivalent*)
          • Copie de l’attestation à jour de l’ATLS (Réanimation des polytraumatisés avancée) ou preuve d’inscription si pas encore complétée.
        • Sports First Responder ou équivalent*
          • Copie de l’attestation à jour du Sports First Responder ou preuve d’inscription si pas encore complétée.
        Afin de connaître les dates limites d’inscription au programme et la date d’entrevue, veuillez consulter le site du CaRMS qui est mis à jour au mois d’août de chaque année.

        Entrevues de sélection

        Les candidats dont les dossiers auront été retenus seront convoqués à une entrevue individuelle d’une durée de 30 à 45 minutes avec le comité d’admission.

        Afin de connaître les dates limites d’inscription au programme et la date d’entrevue, veuillez consulter le site du CaRMS qui est mis à jour au mois d’août de chaque année.

        Évaluation des candidatures

        • Le dossier académique
        • L’entrevue
        • L’intérêt du (de la) candidat (e) pour la médecine du sport et de l’exercice et son plan pour intégrer cette pratique dans sa carrière.
        • Les habilités d’apprentissage et la capacité au travail d’équipe
        • L’intérêt pour l’enseignement et la recherche
        • Le leadership et le dynamisme

        Le programme peut recevoir un (1) résident par année.

        Nous joindre

        Directrice du programme par intérim
        Dre Josée Rainville
        Chargée d’enseignement de clinique

        Secrétaire de la clinique médicale
        Mme Fenomalala Rasabotsy

        Département de médecine de famille et de médecine d’urgence
        Pavillon Roger-Gaudry, bureau N-920
        2900, boul. Édouard-Montpetit
        C.P. 6128, Succ. Centre-ville
        Montréal (Québec) H3C 3J7

        Téléphone
        514 343-6111, poste 3673

        Télécopieur
        514 343-2258