Admission

Dates limites de dépôt des demandes d’admission

Assurez-vous de respecter ces périodes d’admission par trimestre avant le dépôt d’une demande.

  • Automne 2017: Du 1er novembre 2016 au 1er avril 2017

Conditions d’admissibilité

Pour être admissible à titre d’étudiant régulier et sous réserve de la qualité du dossier, le candidat doit

  • Attester d’une des formations indiquées ci-dessous:
    • être titulaire du diplôme d’études collégiales (DEC) en soins préhospitaliers d’urgence (programme 181.A0),

                   ou

    • être titulaire d’une formation permettant l’inscription au registre national de la main-d’œuvre des techniciens ambulanciers du Québec (AEC, diplôme de technique ambulancière ou de préposé d’ambulance, etc.)
         et
  • satisfaire aux conditions suivantes :
    • être inscrit, à titre de technicien ambulancier paramédic actif au registre national de la main-d’œuvre des techniciens ambulanciers du Québec et en faire la preuve (voir remarques)
    • attester d’une exposition clinique minimale de 2 ans (3 600 heures cliniques) à titre de technicien ambulancier paramédic sur le terrain (ambulance) et en faire la preuve (voir remarques)
    • transmettre : (1) une lettre de motivation, (2) un curriculum vitae et (3) une lettre de recommandation du supérieur immédiat du service ambulancier pour lequel vous travaillez, ou le plus récent.
    • réussir l’examen théorique (voir remarques).

Conditions relatives à la langue française

Pour être admissible, tout candidat doit attester d’une connaissance de la langue française atteignant le degré que l’Université estime minimal pour s’engager dans le programme. À cette fin, il doit

  • soit avoir réussi l’Épreuve uniforme de langue et littérature française du ministère de l’Éducation du Québec
  • soit obtenir un score d’au moins 605/990 au Test de français international (TFI).

Critères de sélection

Une présélection est faite, fondée uniquement sur les résultats obtenus à l’examen théorique.

Un score global est ensuite établi, pour chacun des candidats retenus, selon la pondération suivante :

  • Entrevue : 60 %
  • Dossier du candidat (expériences de travail, recommandations d’employeurs, CV, lettre de motivation, etc.) : 15 %
  • Examen théorique : 25 %

Une sélection est faite en fonction des résultats globaux des candidats, aux fins de la sélection finale de ceux qui recevront une offre d’admission.


Remarques

    • Pour qu’une candidature soit considérée, le candidat doit transmettre au Service de l’admission et du recrutement :
      • Une confirmation de l’inscription au registre national de la main-d’œuvre des techniciens ambulanciers du Québec et attribution d’un statut d’exercice ou, confirmation de renouvellement de celle-ci et du statut d’exercice. Le candidat qui est reçu en entrevue devra autoriser l’Université de Montréal à faire la vérification de son dossier au Registre national de la main-d’œuvre des techniciens ambulanciers du Québec
      • une, ou si plus d’un employeur, des attestations d’une exposition clinique minimale de 2 ans (3 600 heures cliniques) en tant que technicien ambulancier sur la route
      • une lettre de motivation
      • un curriculum vitae
      • une lettre de recommandation du supérieur immédiat du service ambulancier pour lequel vous travaillez, ou le plus récent
    • L’examen théorique valide le niveau de connaissance du candidat à l’égard :
      • de la physiologie et de l’anatomie humaine
      • de la physiopathologie
      • de la pharmacologie
      • des éléments de base de chimie
      • des opérations de base des mathématiques et du système international relié au poids et aux volumes
      • des aspects médico-légaux et réglementaires de la profession de techniciens ambulanciers

Seuil de réussite de l’examen théorique : 70 %
Des frais d’examen de 55$ sont applicables.

  • L’entrevue a pour but d’évaluer la motivation, les aptitudes et le jugement du candidat ainsi que toute autre qualité jugée nécessaire à la réussite du programme et à la pratique des soins préhospitaliers d’urgence avancés (connaissances cliniques, capacité de travailler en équipe, capacité de communiquer, etc.).
  • La vérification des antécédents judiciaires est obligatoire pour toute personne qui désire travailler au sein d’un établissement de santé, de services sociaux et d’enseignement, y compris l’étudiant qui effectue un stage en milieu d’intervention.
  • Le candidat qui a été déclaré coupable d’un acte criminel relié à l’exercice des activités pour lesquelles il est inscrit au registre national de la main-d’œuvre des SPU sera automatiquement exclu du processus ou du programme, le cas échéant.
  • Certains vaccins seront exigés pour toute personne qui désire œuvrer au sein d’un établissement de santé, de services sociaux, y compris l’étudiant qui effectue un stage en milieu d’intervention.

Les informations contenues sur cette page sont modifiables sans préavis.

×