Participation à l’enseignement prégradué

CONNAITRE ET PARTICIPER À L’ENSEIGNEMENT AU PREMIER CYCLE (PRÉGRADUÉ)

Le Département de médecine de famille et de médecine d’urgence  (DMFMU) joue un rôle important dans la formation des étudiants au premier cycle. Sur l’ensemble des enseignants qui s’impliquent à ce niveau de formation le DMFMU est le plus fortement représenté. À travers le continuum de formation, de l’admission à la fin de l’externat, les membres du département participent à de nombreux cours, formation en petits groupes et groupes de travail qui visent à bonifier certains aspects du programme. Ils jouent également un rôle important dans la supervision clinique à l’externat et participent à l’amélioration continue des pratiques pédagogiques. Par leur engagement soutenu ils transmettent les valeurs chères à la médecine de famille et contribuent à former les médecins de demain.

Les activités auxquelles participent les membres du département étant très nombreuses, l’objectif ici n’est pas d’en faire une liste exhaustive. Nous voulons surtout illustrer l’importance qu’occupe au sein du programme MD, le département et vous encourager à vous joindre à la grande équipe des enseignants du

Si vous désirez en savoir d’avantage ou à participez à une ou des activités, nous vous invitons à contacter les personnes dont vous trouverez les coordonnées ci-dessous ou la Directrice du pré-gradué pour le DMFMU Nathalie Caire Fon à l’adresse : nathalie.cairefon@umontreal.ca

Le Département de médecine de famille et de médecine d’urgence au préclinique

Le programme de doctorat en médecine, comprend deux années de préclinique pendant lesquelles les étudiants développent leurs connaissances théoriques ainsi que des habilités cliniques de base.

  • Observation par des étudiants de première année

Les étudiants sont jumelés à des médecins de famille pour des périodes d’observation pour un total de trois à six demi-journées étalées sur environ trois à cinq mois. Le médecin peut amener son étudiant partout où il va : clinique avec ou sans rendez-vous, soins à domicile, CHSLD, gardes à l’urgence, et autres. L’objectif est d’intéresser les étudiants à la médecine de famille, car bon nombre choisissent une carrière en spécialité sans même connaître tous les aspects de la médecine de famille.

Si vous êtes intéressé à participer à cette activité, veuillez contacter le responsable Christian Bourdy à l’adresse: christian.bourdy@umontreal.ca

  •  Les cours d’introduction à la médecine clinique et d’introduction à la démarche clinique.

Les cours d’introduction à la médecine clinique (IMC) et d’initiation à la démarche clinique (IDC) sont des cours siglés qui s’échelonnent tout au long de la première et la deuxième année. Ces cours ont pour but de permettre à l’étudiant d’apprendra à réaliser une anamnèse et un examen physique, de prendre conscience du rôle du médecin et de commencer intégrer les principes reliés aux dimensions biologiques, psychologiques et sociales de la pratique de la médecine.

Le médecin qui participe à ces cours s’implique de façon longitudinale, une matinée par semaine, pendant un semestre, soit de septembre à décembre ou de janvier à mai. Le monitorat a lieu les mercredis avant-midi ou les jeudis avant-midi. Il est possible de partager cette activité avec un autre médecin, afin de permettre des remplacements (vacances, etc.). Les séances d’apprentissage ont généralement lieu dans les hôpitaux du réseau universitaire de l’Université de Montréal.

Si vous êtes intéressé à participer à ces cours, veuillez contacter le responsable Christian Bourdy à l’adresse: christian.bourdy@umontreal.ca

  • Les cours en apprentissage par problèmes (APP)

Les APP sont des séances d’apprentissage en petits groupes tenus deux fois par semaine,  à l’Université de Montréal, pendant quatre à huit semaines. Ces séances portent sur un champ d’expertise spécifique et visent à permettre aux étudiants d’acquérir des connaissances en physiologie, anatomie, physiopathologie, etc.

Les cours en APP portent sur les sujets suivants : croissance et développement, respiration et oxygénation, pathologie et immunologie, micro-organismes pathogènes et infectiologie, sciences hématologiques, sciences neurologiques, sciences psychiques, appareil locomoteur, reins et appareil urinaire, digestion et nutrition, endocrinologie, obstétrique et gynécologie, et « problèmes systémiques ».

Un grand nombre de médecin de famille et urgentologues participent déjà aux APP. Nous vous encourageons à y participer vous aussi. Un cahier du tuteur fort détaillé vous permet de vous préparer pour ces séances. Il est important de savoir qu’il n’est pas nécessaire d’être un spécialiste du domaine pour participer à un cours.

Si vous êtes intéressé à participer à l’un ou plusieurs de ces cours, veuillez contacter le Dr Jeannine Kassis, Directrice des années précliniques à l’adresse : jeannine.kassis@umontreal.ca

Le Département de médecine de famille et de médecine d’urgence à l’externat

Les enseignants du département s’impliquent dans plusieurs stages dont les stages de médecine familiale, de médecine d’urgence, de gériatrie, de soins palliatifs et de médecine sociale engagée.

  •  Le stage de médecine familiale

 Le stage de médecine familiale est d’une durée de 6 semaines. L’objectif du stage est d’exposer les externes à la pratique de la médecine de famille et de développer les compétences liées à ce domaine d’expertise. La grande majorité des externes font leur stage dans les cliniques universitaires de médecine familiale (CUMF). Les externes qui le souhaitent peuvent demander de faire leur stage en région pour découvrir cette pratique stimulante.

Pendant les deux premiers jours du stage, les externes participent à des séances d’apprentissage du raisonnement clinique en petits groupes (ARC). Ces séances ont généralement lieux sur le campus de l’Université de Montréal. Les thèmes abordés sont les céphalées, les lombalgies, l’anxiété et la dépression, l’éthique, les étourdissements et la fatigue. Les animateurs d’ARC animent en général deux séances de 1.5 h regroupées en une demi-journée.

Si vous êtes intéressé à participer aux ARC du stage de médecine de famille, veuillez contacter  Ourida Anki, à l’adresse : ourida.anki@umontreal.ca

  • Le Stage de médecine d’urgence

Le stage de médecine d’urgence est d’une durée de 4 semaines. L’objectif du stage est de permettre aux étudiants de se familiariser avec l’évaluation, le diagnostic et la prise en charge du patient dans un contexte de soins d’urgence.

Au cours des du stage, les externes participent à une journée de séances d’apprentissage du raisonnement clinique en petits groupes. Ces séances ont lieu dans les divers milieux de stage, à tour de rôle. Les thèmes abordés sont la douleur thoracique, la dyspnée aigue, les polytraumatisés, le patient en choc, la douleur abdominale aigue, le patient intoxiqué et les traumas orthopédiques. Chaque séance d’ARC dure environ 60 minutes.

Si vous désirez animer une telle séance et que votre milieu accueille des externes en stage, veuillez communiquer avec votre responsable de stage hospitalier ou avec le responsable universitaire de stage, Jean-François Thibert à l’adresse : jf.thibert@umontreal.ca.

  • Le Stage de médecine sociale engagée

 Ce stage fait depuis septembre 2013 partie des stages obligatoires de l’externat. Il est né suite à l’initiative d’étudiants en médecine qui avaient à cœur la santé des populations en situation de vulnérabilité. Ce stage d’une semaine favorise l’engagement social et communautaire des médecins. Pendant le stage, les étudiants vivent une immersion au sein de différents organismes communautaires afin de mieux comprendre la réalité et les déterminants sociaux de la santé des populations en situation de vulnérabilité. Ils ont également la chance d’assister à des formations théoriques à l’Université et à des activités de réflexion éthique en petit groupe.

  •  Le stage de gériatrie

 Le stage de gériatrie est d’une durée de 4 semaines. Selon les milieux de stage, des médecins de famille ou des gériatres supervisent les externes. L’objectif du stage est d’exposer les futurs médecins aux syndromes gériatriques les plus fréquents : les chutes, les troubles cognitifs et la démence, le délirium, la dénutrition, l’incontinence urinaire, la constipation, le syndrome d’immobilisation, la polypharmacie et  les troubles sensoriels.

  •  Le stage en soins Palliatifs

 Ce stage d’une semaine sert à initier les externes à l’approche du patient en soins palliatifs et en fin de vie, ainsi qu’à l’accompagnement de son entourage.

  • Les stages optionnels à l’externat

Les externes cherchent parfois à effectuer un stage optionnel dans des champs de pratique particuliers tels que la périnatalité, la désintoxication, la médecine de famille en région éloignée, etc.

Si vous désirez en savoir d’avantage ou proposez un stage à option, nous vous invitons à contacter la Directrice du pré-gradué pour le DMFMU Nathalie Caire Fon à l’adresse : nathalie.cairefon@umontreal.ca

Activités pour faire découvrir la médecine de famille et la médecine d’urgence : le groupe d’intérêt en médecine familiale (GIMF)

Le groupe d’intérêt en médecine familiale (GIMF) dirigé par un groupe d’étudiants en médecine organise en collaboration avec le DMFMU des activités afin d’accroître l’exposition à la médecine familiale durant les études médicales pré-doctorales et faire découvrir la diversité de cette pratique médicale.

  •  Les dîners-conférences.

Les étudiants invitent un médecin de famille, sur l’heure du midi, à venir parler devant la classe de son champ d’intérêt et de son parcours personnel et professionnel. Divers sujets en lien avec la pratique en médecine familiale y sont abordés : périnatalité, recherche, itinérance, pratique en bureau, médecine rurale, médecine d’urgence, etc. Les étudiants sont invités à poser de questions concernant la nature du travail, les défis, les horaires des médecins, et la conciliation travail-famille.

  • 
Le « Skills Day ».

Sous forme d’ateliers pratiques, chaque médecin enseigne une technique, telle que la ponction lombaire, l’intubation, les sutures, l’accouchement, les infiltrations, les attelles et les plâtres, l’insertion de stérilet, et autres.

  • Le souper mentorat

Un souper mentorat, de type « speed-dating » a lieu une ou deux fois par année. Les médecins qui participent à cette activité partagent avec des étudiants en médecine un repas pendant lequel ils échangent sur des thèmes liés à la pratique médicale et au parcours des médecins participants. Afin d’offrir une plus grande variété de rôles modèles, les médecins changent de table à chaque service. Cette activité accueille, dans un restaurant du centre-ville de Montréal, environ 30 à 60 étudiants et 10 médecins. Ce souper à l’ambiance décontractée cherche à présenter la plus grande diversité de médecins possible (âge, le sexe, champ de pratique, milieu urbain, milieu rural, etc)

  • La petite séduction

Durant la session d’hiver, les étudiants du Campus de Montréal et de la Mauricie ont la chance de pouvoir participer à un séjour d’une fin de semaine pour découvrir la pratique de la médecine familiale en région. Cette activité comprend habituellement la visite d’une CUMF, l’observation d’un médecin de famille ou de résidents et la participation à quelques activités touristiques. Le GIMF est toujours à la recherche de nouveaux endroits à explorer !

  • Les 5 à 7 des résidences en médecine familiale

Sous forme d’un 5 à 7, cette activité permet aux externes de rencontrer des résidents et les responsables des programmes avancés. Cette activité a comme objectif de permettre aux étudiants d’échanger de façon informelle au sujet de la résidence en médecine familiale.

  • Journées d’observation

Le GIMF organise des journées d’observation pour faire découvrir la médecine familiale auprès des étudiants du préclinique et de l’année préparatoire. Avec une cinquantaine de plages horaires par session, les étudiants peuvent suivre un médecin de famille soit en clinique privée, à l’hôpital, dans un CHSLD et autres milieux. Ces journées cherchent à présenter la plus grande diversité de médecins possible (âge, le sexe, champ de pratique, milieu urbain, milieu rural, etc)

Pour toutes questions, commentaires ou informations, vous pouvez nous contacter à l’adresse courriel suivante  gimf.udem@gmail.com et pour suivre les activités de l’année https://www.facebook.com/GIMF.UdeM.Mtl/?fref=ts

Participation aux examens

  •  Les ECOS (examen clinique objectif structuré)

Les étudiants participent à deux ECOS durant leur externat, soit un ECOS formatif (fin de la première année de stages), et un ECOS sommatif (fin du programme de médecine). Lors de l’ECOS formatif, en plus d’évaluer la performance dans une grille standardisée, l’évaluateur remet une courte rétroaction à l’étudiant à la fin de chaque station. Quant à l’ECOS sommatif, il se déroule sur une seule journée. Sa réussite est obligatoire pour accéder au diplôme de médecine et à la résidence.

Les médecins intéressés à participer aux ECOS en tant qu’évaluateurs peuvent communiquer avec la coordonnatrice au : ecos-caahc@med.umontreal.ca

  • Préparation de questions d’examen

Nous avons toujours besoin d’enrichir et de rafraichir la banque des questions qui sont utilisées dans les tests de rendement progressif (TRP) à l’externat. Le comité de l’examen TRP pour la médecine de famille travaille en étroite collaboration avec le bureau de l’évaluation pour s’assurer de mettre à jour régulièrement la banque de questions.

Les médecins intéressés à participer à la création de questions peuvent communiquer avec le Dr Stéphane Vanier à l’adresse : stephane.vanier@umontreal.ca

Vous préparez pour votre rôle de clinicien enseignant au premier cycle

 Soucieux d’aider les cliniciens enseignants à développer les compétences requises pour exercer  leur rôle de professeur et de superviseur clinique, le comité de développement professoral du département de concert avec le Centre de pédagogie appliquée aux sciences de la santé (CPASS) offre de nombreuses formations.

Voici la liste de formations qui vous seront particulièrement utiles.

Formations

OU

Formations spécifiques

Formation en ligne pour les tuteurs des cours d’APP.

https://www.cpass.umontreal.ca/

Formation pour les moniteurs d’IMC et IDC.

Ces formations sous forme d’ateliers sont en général offertes deux fois par année. Ces formations sont annoncées sur le site du CPASS au mois de juillet.

https://www.cpass.umontreal.ca/formation/formation-pedagogique/

Une formation en ligne sur les ARC sera développée dans les prochains mois.

Maintenir ses compétences en pédagogie

Les cliniciens-enseignants et professeurs de la Faculté de médecine sont tenus de maintenir à jour leurs compétences en pédagogie. Pour ce faire, nous vous invitons à parcourir le site du développement professoral du département http://medfam.umontreal.ca/departement/vie-professorale/developpement-professoral/ et le site du CPASS https://www.cpass.umontreal.ca/formation/formation-pedagogique/ afin de choisir des activités adaptées à vos besoins.

La journée départementale de formation professorale qui a lieu annuellement en septembre est aussi une excellente façon de participer à des ateliers en pédagogie et partager vos expériences avec vos collègues. Les membres du département reçoivent une invitation par courriel. Les inscriptions débutent généralement au début juin.