Antoine Boivin

Partenariat patient, participation du public et soins de première ligne
Professeur agrégé
Faculté de médecine - Département de médecine de famille et de médecine d'urgence

Expertise de recherche

On reconnait de plus en plus que les patients et les membres du public sont des partenaires actifs de leur santé. Par exemple, la majorité des soins pour les personnes atteintes de maladies chroniques sont prodigués par les patients eux-mêmes avec le soutien de leurs proches. Ainsi, les professionnels de santé cherchent à développer des partenariats innovants avec les patients et le public pour améliorer notre système de santé. Ces partenariats peuvent inclure le co-design de services de santé avec des patients et des cliniciens, la co-création d’innovations avec les chercheurs, l’enseignement par des patients d’habilités de communication auprès d’étudiants en médecine, et le co-développement de politiques de santé avec les citoyens et les décideurs publics. 

Malgré les bénéfices potentiels du partenariat avec les patients et le public, des barrières importantes freinent sa mise en œuvre (ex. la possibilité d’une implication symbolique sans réelle influence, les écarts de pouvoir entre patients et professionnels et le risque d’exclure des groupes marginalisés de la société). De plus, très peu d’études permettent de s’assurer que la participation des patients et du public a un effet significatif sur les soins de santé.

Voilà le défi que le Dr Antoine Boivin propose de relever en tant que titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur le partenariat avec les patients et le public. Ce médecin et chercheur au CRCHUM travaille avec une équipe dynamique de patients, proches aidants, citoyens, professionnels de la santé et chercheurs pour faire avancer la science du partenariat avec les patients et le public. La Chaire développe des collaborations locales, nationales et internationales permettant de construire sur le savoir expérientiel et l’expertise collective des patients et des citoyens. Ultimement, ce programme de recherche permettra d’améliorer ensemble notre système de santé.

Biographie

Après un fructueux séjour à l’Université de Sherbrooke, Antoine Boivin s’est joint au département de médecine de famille et de médecine d’urgence de l'Université de Montréal, le 1er septembre 2014. Détenteur d’un PhD du Scientific Institute for Quality of Healthcare (Pays-Bas) et d’une bourse des Instituts de recherche en santé du Canada, ce médecin de famille poursuit un programme de recherche sur la participation des patients et des citoyens dans l’amélioration des services et politiques de santé. Ses travaux de recherche ont jeté les bases d’un guide pratique sur la participation des patients publié par le Guideline International Network. Depuis la fin de sa résidence en 2004, il a pratiqué en milieu rural (Abitibi-Témiscamingue) et urbain (Montréal et Montérégie) en soins de première ligne (résidence pour personnes âgées, services courants en médecine familiale, clinique des jeunes de la rue), en milieu hospitalier (urgence, hospitalisation en médecine générale, soins intensifs), et en UMF.

Affiliations de recherche UdeM

Pour en savoir plus