Mission

famille

Le Département de médecine de famille et de médecine d’urgence a une triple mission d’enseignement, de recherche et d’amélioration des soins.
Son objectif ultime est de contribuer principalement au bien-être et à la qualité de vie de la population québécoise, mais également à ceux de la communauté internationale.
Les domaines d’expertise de la médecine de famille et de la médecine d’urgence sont étroitement liés aux exigences particulières que pose la prestation de services médicaux dans les communautés à des individus, tout au long des différentes étapes de leur vie. Ils se situent plus spécifiquement dans l’élaboration d’approches ou de modalités de soins réunissant plusieurs qualités jugées essentielles en médecine, à savoir compétence et rigueur scientifique, approche globale et systémique de soins, préoccupation pour l’accessibilité, la continuité et la coordination des soins.

Le département a la mission première de former les futurs médecins de famille et les futurs urgentologues pour qu’ils soient en mesure de soigner de façon efficace et efficiente des individus dans leurs contextes familial et social. Il a la responsabilité de développer un réseau de milieux cliniques de formation qui offrent des soins dans un contexte propice aux activités de formation, de recherche et d’évaluation de la qualité des soins.

Le département contribue de façon significative à la formation médicale de base et à la formation spécialisée. Il est aussi en mesure d’appuyer de façon unique le maintien de la compétence des médecins de famille et des médecins d’urgence en développant des activités de formation professionnelle continue en complémentarité avec les autres organismes impliqués dans ce champ d’activité.

Le département assume un rôle de leadership dans le développement de la recherche en santé et, plus spécifiquement, dans les domaines des soins de première ligne, de la santé urbaine (« Inner city medicine »), de la médecine d’urgence et de la pédagogie médicale, tant au niveau national qu’international. Il met tout en œuvre pour favoriser le transfert des connaissances générées par ses chercheurs auprès des personnes et collectivités concernées.
Enfin, dans la mesure où il a la responsabilité de développer l’enseignement et la recherche, le Département de médecine de famille et de médecine d’urgence participe aux débats entourant l’élaboration des politiques de santé et de recherche en jouant un rôle de critique du système de santé relativement à ses champs d’expertise tout en maintenant son indépendance à l’endroit des différents groupes impliqués.

×